Login
 
Main Data
Author: Andreas Ludwig
Title: Le Canada de Stephen Harper et les processus d'intégration en Amérique du Nord 2006 - 2009
Publisher: GRIN Publishing
ISBN/ISSN: 9783640685813
Edition: 1
Price: CHF 4.80
Publication date: 01/01/2010
Content
Category: Politik, Gesellschaft, Arbeit
Language: French
Technical Data
Pages: 20
Kopierschutz: kein Kopierschutz/DRM
Geräte: PC/MAC/eReader/Tablet
Formate: PDF/ePUB
Table of contents
Seminar paper de l'année 2010 dans le domaine Politique - Politique internationale - Région: Autres états, note: 1,0, Université de Strasbourg (Institut des Hautes Etudes Européennes), cours: Les processus d'intégration dans les Amériques, langue: Français, résumé: «Canada's Conservatives are back after decade in cold.» Après le succès électoral inattendu du Parti conservateur canadien en janvier 2006, ce titre du DAILY TELEGRAPH britannique démontre le caractère exceptionnel de cette victoire du leader conservateur, Stephen Harper, après 12 ans de gouvernance du Parti libéral - parti dominant la scène politique canadienne depuis la Deuxième Guerre mondiale. Ce résultat témoigne également d'une évolution importante du système politique canadien, développement qui se confirmera lors de l'élection générale d'octobre 2008. Le retour des conservateurs au pouvoir à Ottawa après une décennie troublée et seulement deux ans après l'unification de l'Alliance réformiste-conservatrice canadienne et le Parti progressiste-conservateur du Canada dans le Parti conservateur du Canada en 2004, symbolise un renouvellement considérable du paysage politique - quelques observateurs croient même qu'une révolution conservatrice s'impose de nouveau au Canada comme durant les années 1980. Les décisions importantes du gouvernement conservateur de Brian Mulroney (1984-1993) ayant fortement marquées le pays, Stephen Harper aspire ouvertement à continuer d'?uvrer dans le même sens voire même à dépasser cet héritage. (...) L'alternance politique de 1994 fait que les premières années de l'ALENA au Canada sont marquées par les libéraux - au début très sceptiques vis-à-vis l'accord. Le retour au pouvoir des conservateurs en 2006 grâce à Stephen Harper et ses convictions libre-échangistes - directement issue de la révolution Mulroney - justifie ainsi de se poser la question des conséquences de ce «comeback politique» des conservateurs sur l'approche du pays vis-à-vis de la coopération économique en Amérique du Nord. Pour répondre à cette problématique, deux questions seront analysées à travers ce travail: Est-ce que le gouvernement de Stephen Harper a eu une position différente de celle des libéraux en ce qui concerne l'ALENA au début de son mandat? Quelles impactes les relations bilatérales avec les Etats-Unis eurent sur pour l'approche canadienne à l'intégration nord-américaine jusqu'en 2009?